Il a neigé sur l’Ile-de-France

9 décembre 2010

Français de province et citoyens du monde, oyez, oyez ! Il a neigé sur l’Ile-de-France. Oui, vraiment, je vous le dis, vous le répète, vous l’enfonce dans le crâne, vous assomme de cette nouvelle capitale, de cette fin du monde : hier, il a neigé sur Paris et tout autour. Cette neige lourde, imprévue et maudite a bloqué les automobilistes franciliens et, de ce fait, a gommé dans son blanc manteau tout ce qui se passe ailleurs, partout dans le monde.

France Info, comme tous les médias parisiens (nationaux), nous gave jusqu’à la nausée de ces quelques centimètres de neige tombés hier sur la région capitale !

Je compatis avec tous ceux qui ont dû passer la nuit dans leur voiture, sur le bord de la route ou dans la file de gauche, et avec ceux qui s’agglutinent comme des abeilles ou des vers à Roissy-Charles-de-Gaulle (un aéroport déjà insupportable en temps ordinaire) comme sur les périphs (aussi affreux que Roissy en des temps tout aussi banals). Et je n’oublie surtout pas, aujourd’hui, la N118, où des journalistes spécialement dépêchés nous donnent en temps réel un état de la circulation !

Franchement, il y a plus important, plus grave, et surtout plus intéressant que ces flocons bloquants sur les routes et les pistes de cette petite région du nord de la France ! Mais sans doute ai-je tort : il ne se passe peut-être rien de plus important ailleurs en France et dans le vaste monde…

Vivement que la neige fonde à Paris ! Et vivement qu’il neige à gros flocons sur Marseille ! Nous verrons bien alors comment sont traités de si graves sujets.

Je rigole.

Bulletin météo Marseille, 9 décembre 2010 : 13°C, ciel bleu. Ras-le-bol de la neige et du verglas parisiens? Ecoutez donc Radio Classique (100.9 à Marseille) !

Comments (4)

Antoine W.décembre 12th, 2010 at 21 h 31 min

Vous dites cela parce que vous, chanceux, n’avez pas à braver le froid de la capitale!
Qu’il est facile de critiquer!

Même vous en parlez sur votre blog!
Vous ne valez pas mieux que Laurence Ferrero et David Poujadas
😉

Kakouridisdécembre 13th, 2010 at 9 h 26 min

Vilain Antoine ! Il ne vous reste qu’à revenir dans notre partie du pays où les cieux sont plus cléments.

Romain Pdécembre 28th, 2010 at 19 h 35 min

En voyant tout cela on se dit que le pays serait infiniment fragile en cas de conflit …

Thierry Kakouridisjanvier 6th, 2011 at 17 h 31 min

Il l’est déjà, sans conflit ouvert !

Leave a comment

Your comment

*