J’étais petit

Je n’avais que trois ans
Un bambin innocent
Allongé sur la plage
Parvenu comme l’écume
Au but d’une vie trop courte.

Mon visage enfoncé dans le sable
Ne rira plus jamais des châteaux infantiles.
Mes poumons pleins de larmes
Font jaillir tout le monde.
Que m’importe ces pleurs puisque je voulais rire !

J’étais petit, voulais devenir grand,
Fuir la misère, la haine et braver le danger
Avant que d’arriver sur une terre heureuse et fertile,
Y poser mes jeunes et belles racines.

Ma jeune vie était un navire en détresse
Une chaloupe percée portée par le chant des sirènes.
Comme lui elle chavira faute de mains tendues.

Je suis là-haut maintenant
Avec les anges
Moi qui n’ai pas pu vivre
Au coeur des hommes.

Leave a comment

Your comment

*