Aujourd’hui

Dans les matins glacés
Quand les degrés sont moins
On peut rêver aux hirondelles
À la pousse des feuilles
À l’amour qui bourgeonne
Au soleil brûlant
Aux eaux chaudes de la mer.

On peut aussi rêver
À l’instant gelé
Où tout, présentement possible,
S’offre au regard obscur
De l’âtre qui s’illumine.

Le ciel noir sera couvert
Ou bleu
Quand l’astre se lèvera
Tandis que l’œil engourdi
Par un sommeil trop court
Contemple par les verres embués
L’aujourd’hui
Plus que les lendemains.

Leave a comment

Your comment

*